Le projet
A la rencontre des autres sur les pas de Marco

L' Idée

Juillet 2017 - 

A l'occasion d'une rencontre pleine d'émotions et de partage, l'idée de relier le passé et l'avenir , l'occident et l'orient , l'homme et la machine, m' a convaincu de faire une route de la soie entre celle de MARCO POLO et celles de XI JINPING.

J'ai donc décidé de partir à l'été 2020 faire ma propre route de la soie au départ du Mont blanc jusqu'au tombeau des 6000 Soldats à Xi'An .

Le voyage se veut bien sûr touristique et "baroudeur" , mais aussi et surtout une opportunité de partage et d'échanges entre les humains de cette planète qui ont tant de mal à se comprendre et à se respecter, et pourtant si proches dans les défis à relever pour continuer à vivre pleinement sur notre belle terre.

Il y a 700 ans Marco polo entamait avec son père un commerce avec l'Asie et découvrait le monde asiatique au sein de la cour de KUBALAI Khan .     la lecture de son "Devisement du monde" après avoir fasciné nombre de ses contemporains m' a convaincu du besoin d'aller voir de ce coté du monde

Après plus de 500 ans d'oublis, La Chine a décidé depuis 2013 de recréer un lien commercial et politique fort entre ses territoires et l'Europe à travers de nouvelles routes terrestres capables en 2020 certes d'écouler plus rapidement ses produits mais aussi d'échanger plus étroitement des visions politiques et culturelles.

Il m' est apparu intéressant de profiter de ce renouveau historique, pour vivre une aventure individuelle reliant Histoire et Avenir .

Le trajet

Je n'ai pas l'intention de suivre scrupuleusement l'une ou l'autre des routes de la soie, tant celles passées de Marco Polo que celles futures de XI Jinping, mais de passer des unes aux autres en fonction des conditions et des possibilités du moment.

Donc je partirai du Mont blanc symbole de notre Europe géographique pour atteindre Istanbul via les Balkans et la Grèce, bassin de notre Europe politique .

Je traverserai la Turquie via ANKARA jusqu'à ERZURUM, pour entrer en Iran par TABRIZ jusqu'à TEHERAN .

Une escapade à ISPAHAN est prévue pour découvrir AVICENNE(Ibn Sînâ), illustre maître en médecine et philosophe du Xème siècle qui  y finit sa vie, avant de remonter à ACHGABAT en Turkménistan.

je poursuivrai au Turkménistan jusqu'à TURKMENABAT avant de passer en Ouzbékistan pour filer à SAMARCANDE via BOUKHARA, hauts lieux de la route de la soie et des échanges entre Occident et Asie.

je filerai alors vers TACHKENT pour continuer jusqu'à BICHKEK au Kirghizistan .

Deux options possibles :

Option 1 :

 j'essaie de passer en Chine par le col de TORUGART à plus de 3700m.

ET si mes investigations administratives en France sont fructueuses je pourrai redescendre vers KASHGAR en chine .

Après KASHGAR j'éviterai le désert de Taklamakan , particulièrement hostile parait-il, en passant par le nord pour rejoindre URÜMQI . 

Ensuite redescente vers TURFAN pour filer vers WUWEI avant d'atteindre l' objectif XI' An après environ 11000Kms d'asphalte et de terre, mais surtout de rencontres et de partages .


Alors le vague à l'âme mais surtout la tête pleine des émotions et échanges vécus je remettrai mon URAL entre les mains de transporteurs pour le rapatrier en toute tranquillité avant mon propre retour par avion.

Option 2 :

Je remonte par le Kazakhstan via ANASTA pour retrouver les nouvelles routes du projet ONE BELT ,ONE ROAD chinois qui devrait être terminé en 2020.

Après ASTANA, je suivrai une partie de la voie de chemin de fer qui part de PEKIN pour arriver à LYON -St PRIEST. J'en profiterai pour visiter l'usine URAL à IRBIT et passerai ensuite par  NIJNI-NOVGOROD , MOSCOU , MINSK, VARSOVIE, PRAGUE , NUREMBERG, STRASBOURG, LYON et retour SALLANCHES.

Cette option m'impose un trajet de 5000Kms supplémentaires mais me permettra de voir la Russie, patrie de mon URAL, Alors pourquoi pas!

Ainsi je bouclerai totalement mon voyage en side-car soit 16000Kms si tout va bien.

Les Objectifs




A l'occasion de ce voyage je souhaite associer  famille, amis , et partenaires à cette aventure car j'entends bien profiter de cette opportunité pour partager  visites et rencontres avec ceux qui voudront suivre  ce périple.

Quelques soient les pays et sociétés traversés, leurs cultures et visions du monde influenceront ma propre perception et, même en temps qu'observateur modeste, ces découvertes et échanges me paraissent être une belle opportunité de communication.

En plus, le redéploiement des routes de la soie à l'initiative de la chine étant un évènement majeur quant à l'évolution des relations commerciales et politiques entre l'Asie, l'Europe et le Monde , il me semble intéressant de témoigner de cette aventure sur les routes de la soie.

Le Véhicule

Un side-car URAL Tourist de 2007

J'ai donc décidé de faire ce voyage en side-car.  Pourquoi le side-car?                               

Et bien pour trois raisons majeures :

1- le side-car offre la possibilité d'avoir plus de place et d'emmener plus de bagages.

2-je pratique la moto et le side-car depuis plus de 40 ans et le side-car bien que cumulant les inconvénients de la voiture et de la moto offre un  plaisir de conduite inégalable !

3-le side-car notamment l'URAL est un formidable vecteur de communication et de sympathie.   Robuste et rustique il est parfaitement adapté aux territoires que j'entends visiter.

Un grand merci à Bruno (side-cariste d'Anjou), qui malgré un attachement certain à son URAL me l'a vendu chaleureusement en m'octroyant une remise inattendue pour s'associer au projet qui l'a particulièrement intéressé,



Et ma gratitude à DAN de EST-MOTORCYCLE , qui m'a dispensé  lors d'un stage de mécanique mémorable avec 6 autres URALISTES, ses soins et ses conseils expérimentés et surtout accepté de me préparer URAL pour mon voyage .